Les beaux Débuts

Dimanche 29 août 2021 à 18h
Soirée des Beaux débuts

Chants-Sons invite six artistes émergents de la Région Pays de La Loire au jardin des compagnons à La Roche sur Yon.

En parallèle à son festival Chant’Appart, Chants-Sons repère et soutient la création régionale en organisant les Beaux Débuts. Une vitrine qui reflète la diversité et la qualité d’expression de la chanson française dans la région. Parmi les 6 groupes qui seront présents, l’un sera désigné par le public pour bénéficier d’une résidence-formation. Un jury constitué de professionnels, distinguera un groupe pour lui offrir une résidence d’aide au développement de carrière.

Au programme de cette édition 2021 :
  •  Camille Rock
  •  Fabrice Falandry
  •  L’Anglais
  •  Lupo
  •  Petite
  •  Suzanne Fischer
Entrée libre
réservation par mail
Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Camille Rock

Mais qui a dit qu’être une femme libérée ce n’est pas si facile ?
Camille Rock le vit plutôt bien elle. Pin-up à la répartie provocatrice, sortie tout droit d’un magazine Play Boy des années 80 à la sauce music hall, elle vient proposer ses chansons qui sont de doux sirops de grenadine enrobés d’arsenic. Imaginez un mix entre Georges Brassens, Les Elles, Giedré et Blanche Gardin ; eh bien Camille Rock c’est ça. Un spectacle dédié plutôt aux adultes…

Camille Rock – Le Chant des Crevettes – Les Dandys Production(Nantes) (Distribution Inouies Distributions)

Tiraillée par ce besoin sociétal de trouver sa place dans une case déjà bien établie, Camille Rock a longtemps hésité entre une carrière de chanteuse, ce à quoi son nom la prédestinait, et celle, un peu plus méconnue mais tout aussi enrichissante, de maîtresse SM Camille Rock c’est d’abord une voix plastique et éloquente, un vrai organe de théâtre. Autour d’elle, un duo guitare contrebasse agile et malicieux fait swinguer un cabaret aux grandes oreilles, suave, punk ou chansonnier. Avec ses textes euphoniques et bien balancés, l’album chante un féminisme libertaire parfois libertin. On se régale de ces instantanés tendres et vachards, qui manient la griffe et la caresse. C’est joyeux et tonique, élégant et subversif.
Entre Giedré, Les Elles et Brassens, Camille Rock cisèle et dépote, drôle et (im)pertinente.

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Fabrice Falandry

SLIDE GUITARE & BLUES FRANCOPHONE

Influencé par le Country-Blues, la slide guitare et la Chanson Française, Fabrice Falandry tisse un fil tendu entre la musique américaine et la poésie contemporaine. Il est un des représentants les plus sérieux du Lap-Steel Acoustique en France. En 2017 son premier essaie « Au Zénith » avait été élu Meilleur EP Weissenborn de l’année. Il enfonce le clou en 2019 avec « Le Goût de l’effort », un EP qui s’est placé en 4ème position des diffusions sur les radios blues le mois de sa sortie. Artiste indépendant et autoproduit, Fabrice allie le fond et la forme dans sa démarche artistique. Son premier album « Personne ne gagne » prévu pour avril 2021, a été réalisé en réduisant au maximum son impact écologique et en privilégiant des prestataires locaux. Il a également été intégralement financé par sa communauté de fans. Mais c’est avant tout un storyteller, un chanteur à la voix envoutante qui dentelle ses textes et ses histoires.  Sur scène, il créée d’emblée une intimité avec son public.

Fabrice a ouvert pour Paul Personne, Otis Taylor, Tété, Nick Moss, Sanseverino. A l’affiche de nombreux Festivals comme Ylläs Jazz en Finlande, La Blues sur Seine, festival Jazz à Ouaga au Burkina faso, Blues sur Suresnes, terri’thouars blues, Fabrice assoit sa réputation de voyageur obsessionnel. Sans compter avec la Covid-19 nous l’aurions vu à l’Olympia  en première partie de Paul Personne.
On notera dans ses influences : Ry Cooder, JJ Cale, Keb Mo, Mississippi John Hurt, Kelly Joe Phelps, Charlelie Couture, Alain Bashung, RL Burnside, Fred McDowell, et Jacques Brel…
Un artiste à découvrir sur scène absolument !

Grande photo : © Vincent Descotils
Petite photo : © Morgane Chabrouillet

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

L’anglais

L’Anglais parcourt les chemins de traverse de la chanson française, il travaille une langue originale, brasse le sens, brouille les pistes mêlant différents continents musicaux à une instrumentation dépouillée. Des chansons jusqu’à l’os de l’âme, des mélodies à nues, où le frais souffle sur le brûlant langage de la poésie.

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Lupo

Mélancoliques au ton urbain, les chansons douces-amères de LUPO confrontent nos quotidiens. Nous partons avec René Bergier (chanteur de La Belle Bleue) explorer de nouveaux territoires et traquer nos plus profondes émotions à la fusion de la chanson-rap et de la musique électronique.
LUPO est une expérience ouverte sur le monde, un climat noir et brillant du troisième type à la rencontre de trois types : René au chant, Nico aux percussions et Fabien aux machines. Sans compromission, ils mêlent les ambivalences au cœur de leur projet artistique. Dans cette terre d’exil peuplée de métaphores, LUPO parvient à rendre audibles nos sentiments parfois contradictoires.
Une Hypermnésie sincère et profondément humaine, miroir de nos heurts intérieurs.

(écrit par Stéphane Perraux)

Photos : © Claire Huteau

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Petite

Vous connaissez Petite ?
Petite, c’est un duo de femmes ou les belles retrouvailles entre Virginie et Corinne (Les Epuisettes) … accompagnées à la guitare par leur complice David Sauvourel (Chata Swing, Heat Wave, le bal Plissé, Electric Love Band, du Jazz dans le ravin, le bal de Bellevue, Lavesqo, le Duo Chevalier…). Petite c’est aussi une quinzaine de chansons originales déclinant un univers plein de poésie, de dérision, d’humour, d’émotion.
Petite signe des chansons d’amour légères ou déchirées aux accents flamencos, brésiliens, slaves… Petite donne la part belle au texte, aux voix et aux cordes. Petite livre subtilement des portraits de femmes, tantôt mutines, fantaisistes ou séductrices, dévastées et vengeresses…Petite revendique une certaine forme de simplicité, de l’harmonie des voix et des mots.
Petite a rejoint le collectif Madame Suzie Productions en janvier 2019, a effectué une semaine de résidence à la Maison de Quartier Bottière (Nantes) en février, a enregistré un 6 titres en juin 2019 suivi d’une tournée insolite à la rentrée 2019 en Loire-Atlantique et en Finistère. Début 2021, le groupe a réalisé une résidence lumière et mise en scène à la salle Althéa à Couffé pour une nouvelle tournée de concerts.

Musiciens 

  • Virginie Lambert & Corinne Gazull : voix, guitare, ukulélé, petites percussions
  • David Sauvourel : voix, guitare, basse

Site internet : www.madamesuzie.com/fr/petite
En écoute :  https://soundcloud.com/user-617006380
Le teaser: https://youtu.be/u-RaBjf3s3Q

Photos : ©Madame_Suzie

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Suzanne Fischer

L’univers intimiste de Suzanne Fischer dévoile des textes sensibles et forts, portés par une voix profonde et claire.
Ses mots choisis forment la trame d’un journal impressionniste, pudique et intranquille. Ils dessinent les incertitudes et les élans du cœur.
Ses musiques, organiques et savantes, entre chant modal et subtilités mélodiques, comptines et chromatismes audacieux, offrent à la voix un large espace dans l’écrin minimal des quatre cordes du violoncelle ou du ukulélé.

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Lo’Jo

Les trois chanteurs de Lo’Jo en trio s’accompagnant du N’Goni « harpe à huit cordes d’Afrique », de l’harmonium indien et de plusieurs percussions.
Des chansons de Lo’Jo et d’autres inédites, des versions dénudées, des traces d’histoires sur un fragile esquif. Des mots suspendus, des filins de silence, des étincelles de forge, le résidu de l’aventure dans une valise prête pour le départ.
Nadia et Yamina Nid El Mourid et Denis Péan acrobates sur le fil tendu de l’existence ; ils lancent des flammèches, des mots à deux visages, des fables de nomades.

Chantappart-festival-chanson-Chants-Sons-Beaux-Débuts

Mathieu Barbances

Mathieu Barbances et sa contrebasse

Depuis pas mal d’années, ces deux-là, se sont frottés à pas mal de monde : la compagnie Jolie Môme, le Bringuebal, Tangoleon… et à force de gueuler dans les rues, d’user les planches des théâtres, de pisser dans un violon, Mathieu a pris sa grand-mère à son cou pour se faire leur moment à deux… et travaille depuis sans relâche… Il a fouillé dans les profondeurs de sa contrebasse et en a sorti de toutes nouvelles chansons rien qu’à eux… Et chose rare… Il ne sera pas seul avec sa contrebasse cette-fois, Nour Azzam au piano et J-P Molina à la batterie apporteront une touche de « tadam », de « wiiiz » et de « baboum ».
Exceptionnel on vous dit !

Grande photo : © David Desreumaux
Petite photo : © Sophie Azambre le Roy